Qu’est ce que le marketing viral ?

Encore un symptôme de cette joyeuse bulle internet, qui dans les années 90-2000 a révolutionné notre société, notre économie, notre finance, et bien sur l’instance la plus puissante du monde, la publicité. La publicité, autrefois très efficace, de par son unicité, s’est vu affronter un problème de taille, celui d’une concurrence encore jamais vue. En effet, de plus en plus d’acteurs et de personnes sont entrés sur un marché qui s’est mis à devenir vite saturé. La publicité a donc évolué, s’est adaptée à un nouveau public, qui ne retient rien, et a trouvé de nouveaux moyens de le convaincre . La publicité est nouvelle, elle est digitale, elle est instantanée, virale. Le marketing viral, la stratégie virale, qu’est ce que tout ca veut dire ? Qu’est ce que la publicité virale ? Qu’est ce que le marketing viral ?

Le marketing viral est un marketing issu d’un constat. Le constat que les cibles sont aujourd’hui beaucoup moins réceptives qu’il y a plusieurs années. Alors, afin de les captiver, afin de susciter leur intérêt, il faut être viral, il faut marquer.

Étymologiquement virus, qui se répands, la publicité virale, que ce soit une vidéo, une image, un visuel, un texte, elle a pour but d’être massivement vue, et d’être massivement partagée. Le film viral par exemple, a pour unique but d’impliquer la cible dans la communication. Les cibles qui autrefois étaient des objectifs portent aujourd’hui deux chapeaux. Elles sont toujours l’objectifs, mais elles sont aussi un outil de communication. La viralité ne peut être efficace que si le consommateur va lui même relayer la publicité. C’est en ça que l’on parle de marketing viral. On parle de viralité lorsque la cible apprécie à un tel point la publicité, qu’elle va alors se soumettre au joug de la marque en essayant de convaincre ses collègues, ses amis, son entourage à la marque.

Les caractéristiques d’un film viral :

Le film viral est le mode de publicité viral le plus utilisé. En effet, il est vivant, animé, et permet alors de mieux capter l’attention d’un spectateur. Le film viral dure entre 1 minute 30 et deux minutes, et est souvent riche en montage. Le film viral ne présente pas la marque. Ce mode publicitaire est également nouveau et intéressant. En effet, faire passer la marque au second plan est maintenant un moyen d’augmenter son taux de mémorisation. Nous sommes bien loin de la publicité “comté”, qui ne faisait que répéter comté, ou bien des processus publicitaires utilisés par les parfums ou voitures. Le film de l’homme canon tournée pour Orangina était une ébauche de film viral. On ne peut pas le caractériser de film viral, car il n’était pas diffusé sur la toile, mais sur la petite lucarne. Il était viral, car loufoque et burlesque, à un point où on avait envie de voir la suite. La marque n’était pas omniprésente, reconnaissable seulement grâce aux animaux humanisés bien caractéristiques de la marque de soda. Elle se plaçait en tant que quasi top minded, ou du moins bien classée dans les taux de mémorisation et de reconnaissance, avec la présence de sa charte graphique et visuelle. De plus, le gag à la fin, et le côté absurde du film prennent part à cet effet viral.